La basse-cour de la poule pondeuse

Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants

Choisir une poussette (3) 19 mars 2008

Dernier volet de la (bientôt) mythique trilogie de la poussette : quelques conseils si vous choisissez un pack avec nacelle et coque pour sélectionner ces éléments, et quelques trucs sur les petits accessoires.

La nacelle : si vous souhaitez beaucoup vous en servir comme lit pour les premiers mois, choisissez-la confortable. N’hésitez pas à tâter les matelas les uns après les autres pour trouver le plus moelleux. Observez aussi la garniture intérieure en tissu : est-elle déhoussable (tout article pour bébé doit de toute façon être déhoussable et passer en machine, à moins qu’il ne soit entièrement plastifié) ? Le coton sera plus agréable pour le poussin, surtout l’été. Il peut être utile de pouvoir surélever la tête du matelas, si poussin est enrhumé et/ou sujet aux régurgitations. C’est encore mieux si ça peut être fait de l’extérieur. En général la nacelle est vendue avec une sorte de couverture zippée, indispensable. Vérifiez que le matelas fait 40×80 cm (ou moins) pour pouvoir mettre des draps standards. Si vous attendez un bébé d’été, préférez des couleurs claires qui chauffent moins. Et si vous voulez utiliser la nacelle dans la voiture, vérifiez que le kit auto est fourni. S’il est vendu séparément, asseyez-vous pour découvrir le prix du bidule et ce en quoi ça consiste (deux crochets en ferraille pour accrocher la nacelle aux ceintures et la grosse ceinture à scratch pour maintenir poussin).

La coque : différents systèmes de fixation existent, dont certains avec une base qu’on laisse dans la voiture. Pratique si vous utilisez toujours la même, moins sinon. De façon générale, les coques sont beaucoup plus simples à installer que les nacelles. Attention, dans les petites voitures 3 portes, il peut être très difficile de la faire passer à l’arrière, mais on peut la mettre à l’avant si on désactive l’air bag (euh pardon, le coussin gonflable de sécurité). Mieux vaut une coque 0+ homologuée jusqu’à 13 kg qu’une 0 qui durera moins longtemps. Pour information, d’après la sécurité routière belge (une fois), la coque est trop petite soit quand le poids limite est dépassé, soit quand la tête du poussin dépasse. La position dos à la route est la plus sûre, il vaut mieux la conserver le plus longtemps possible. Un coussin réducteur peut être utile dans les premiers mois, s’il est bien fichu (le nôtre avait plus tendance à tordre la nuque du poussin qu’à la soutenir). Normalement il y a aussi plusieurs positions pour mettre les ceintures, il faut choisir la plus proche des épaules du poussin. Pour l’utiliser comme poussette, vérifier qu’elle est fournie avec une capote. Il vaut mieux aussi que la coque soit déhoussable (une fuite de couche, lavable ou jetable, est si vite arrivée…).

Les draps de la nacelle : inutile de prendre la même marque, a priori les draps et alèses 40×80 (qu’on trouve en grande surface à petit prix) iront, même s’ils sont un peu grands.

L’habillage pluie : s’il est fourni, tant mieux, sinon vous trouverez un habillage universel pour environ 15€ (en magasin de puériculture ou en supermarché) qui va sur n’importe quoi avec une capote (pas de mauvais jeu de mot). Inutile donc d’acheter l’habillage pour la nacelle, puis celui pour la coque, etc (là je pense notamment à une certaine marque dont le symbole est un éléphant…).

La chancelière : c’est une sorte de petite couverture imperméable qui se fixe sur le hamac, utile pour garder bébé au chaud pendant l’hiver. Là encore, si elle est fournie, tant mieux, sinon on peut se débrouiller autrement. Il existe des chancelières génériques (par contre ce ne sera pas assorti), mais ça ne marchera pas sur la coque (la chancelière de la marque non plus, remarquez), et ça ne sera pas forcément assorti. Vous pouvez aussi acheter (ou bricoler) une couverture avec des petits liens qui permettent de l’attacher à la poussette ou à la coque (ou même aux barreaux du lit).

L’ombrelle : on peut vivre sans aussi. Là encore, vous pouvez en acheter une basique. Sur la nacelle, on peut accrocher un tissu (genre foulard) sur l’arceau de la capote qui bloquera très efficacement le soleil, pour un investissement et un encombrement minimaux. Certes le chérubin ne voit plus sa mômman ou son pôpa, mais à l’âge nacelle, en général au bout de 5 minutes ils pioncent, donc ils s’en fichent. Quand ils sont un poil plus grands (= ne tiennent plus dans la nacelle), on peut aussi dégainer les mini-lunettes de soleil (grand succès assuré auprès des badauds, si toutefois Junior consent à les garder).

Alors, votre choix est fait ? N’hésitez pas à aller dans les magasins pour étudier de près les modèles qui vous intéressent « en vrai », à demander l’avis de votre entourage (ceux qui ont des poussette). Par contre une fois votre décision arrêtée, n’hésitez pas à aller dans les magasins de déstockage ou sur le net, voire à l’étranger si vous le pouvez (Espagne et Italie notamment). Il y a des sites web italiens (ebaby) et espagnols (micaela) qui livrent en France pour environ 50€. Il y a aussi souvent des prix très intéressants sur les modèles de l’année précédente, qui diffèrent généralement uniquement par la couleur des tissus.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités
 

Grand ménage de printemps 4 mars 2008

menage Ce week-end (avant d’être terrassés par les foudres de la gastro), nous avons entrepris un grand ménage de tout le bazar du poussin qui traînait dans notre salon. Enfin quand je dis nous, je devrais dire le Coq, parce que soyons francs, s’il y a une fée du logis dans le poulailler, ça n’est pas moi. Bref. Pour démoraliser un peu les jeunes et futurs parents qui sont en train de siphonner leur livret de développement durable pour équiper comme il se doit leur foyer pour leur noble héritier, voici une petite liste avec le temps d’utilité de chaque item. Il peut bien sûr y avoir des variations d’un poussin à l’autre mais ça donne quelques idées.

Dégagés depuis un bail :

  • la nacelle (le truc qui fait couffin, landau et lit auto pour les incultes) ; temps utile : de 0 à < 3 mois
  • le berceau (on le gardait en déco histoire de rentabiliser un peu) ; temps utile : de 0 à < 3 mois
  • tous les draps et alèses taille berceau (40×80)
  • la baignoire en plastique ; temps utile : de 3 semaines à 2 mois (je ferai un billet un de ces jours pour vous dévoiler THE technique de bain, un grand secret de famille)

Partis ce week-end :

  • le transat, vu que le poussin ne tient pas en place et qu’en plus il a dépassé les 9 kg, au delà desquels l’engin n’est plus homologué ; temps utile : de 0-1 à 8-9 mois
  • le tapis d’éveil (toujours le côté « je préfère aller débrancher l’ordi de maman que rester tranquillement là où on m’a posé ») ; temps utile : de 2-3 à 8-9 mois

Sur la sellette :

  • la coque de la poussette/maxi-cosi/siège-auto ; tant que sa tête ne dépasse pas et qu’on arrive à fermer la ceinture…
  • la poussette ; les sirènes de la petite maclaren toute légère nous (me) font tourner la tête (et pourtant on a un modèle léger et compact)

Si ça peut vous rassurer, nous ne regrettons aucun de ces objets qui nous ont tous été bien utiles en leur temps (sauf le berceau mais c’était un objet de famille alors l’investissement a été minime).

(image : http://www.imedias.biz/images/1735.jpg)