La basse-cour de la poule pondeuse

Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants

Choisir une poussette (2) 18 mars 2008

caddie Maintenant que vous avez déterminé s’il vous fallait juste châssis et hamac ou le pack total, passons au plus important : le choix du châssis (et hamac, je ne crois pas qu’on vende l’un sans l’autre).

D’abord, trois ou quatre (en fait six ou huit) roues ? Les trois roues sont idéales pour les terrains difficiles : forêt, campagne, sable, rien ne leur fait peur. Elles ont souvent de bonnes suspensions pour amortir les chocs. Par contre elles sont plus encombrantes (une fois pliées il faut en plus démonter les roues si on veut prendre moins de place) et moins maniables. Enfin qui dit roue pneumatique dit problèmes potentiels de crevaison, gonflage et autres joyeusetés. Les quatre roues sont plutôt destinées à la ville : rayon de braquage pour faire demi-tour dans une allée de supermarché et compactes pour passer entre les voitures mal garées. Une fois pliées ce sont les moins encombrantes. Mais inutile de l’emporter à la dune du Pilat.

Votre choix est fait ? Passons aux dimensions. Voici les endroits où votre poussette va devoir entrer, dépliée ou pliée selon les cas : le coffre de la voiture, si vous en avez une (pliée, sauf si vous êtes très joueur), votre ascenseur (dépliée de préférence), l’endroit où vous allez la ranger (chez vous ou dans un local, de préférence dépliée). En option : chez la nounou, chez l’autre famille si vous faites une garde partagée, à la crèche ou tout autre endroit où vous pourriez faire garder le poussin ; transports en commun (plutôt bus ou tram). Il est possible que vous n’ayiez pas tous ces éléments en main au moment du choix, mais si vous êtes en ville, mieux vaut le plus compact possible au cas où. Attention, si le hamac est en position, le châssis plié prend souvent plus de place que s’il est « nu ». Et puis pensez léger, tant qu’à faire. N’oubliez pas qu’il est quasiment impossible de prendre plus de 2-3 marches seul avec un landau (envisageable seulement quand le poussin marche et que vous avez une poussette légère).

Passons maintenant au guidon. S’il y a une grande différence de taille entre papa et maman, ça peut valoir le coup qu’il soit réglable en hauteur (ça peut aussi permettre de gagner les 2 cm pour rentrer dans l’ascenseur). Il faut en général choisir entre une barre (permet de conduire à une seule main) et deux poignées (permet d’accrocher des sacs plus facilement). Chicco a récemment sorti un modèle qui permet les deux options.

Et les roues ? Si elles sont gonflables, vérifiez qu’on peut les monter et démonter facilement. On peut aussi tester les suspensions en appuyant un peu sur le guidon. Si vous êtes amené à changer régulièrement de terrain (ex : semaine en ville, week-end à la campagne), vérifiez qu’elles soient réglables (les suspensions, pas les roues). Il y a généralement une option pour bloquer la direction des roues avant, utile en terrain accidenté. Cependant sur notre modèle (Carrera pro de Jané), les cahots font sauter le blocage. Donc ça ne sert à rien. Ahem. Par contre un frein « à pied » qui permette de bloquer la poussette est indispensable (mais généralement toujours présent).

Pliage, dépliage. Les opérations qu’on est le plus souvent amené à faire sont le pliage et le dépliage du châssis, et le cas échéant le clipsage/déclipsage de la nacelle ou de la coque. Vérifiez donc plusieurs fois dans le magasin que ça ne vous pose pas de problème. La fixation du hamac est souvent un peu plus compliquée, mais a priori c’est une opération qu’on ne fait que rarement.

Le hamac justement : Est-il déhoussable ? A-t-il une large capote protectrice ? Est-il inclinable et l’est-il facilement ? Peut-il être mis face à la route et face à vous, ou dans un seul sens ? Si vous prenez un pack, on met en général la coque et la nacelle face à soi. On ne passe que plus tard au hamac. Il est donc moins important de disposer des deux options. Si vous êtes amené à l’utiliser dès la naissance, vérifiez qu’il est bien matelassé et rembourré. Un harnais cinq points est généralement de mise (surtout si vous avez un petit gigoteur). Il n’est pas inutile de vérifier qu’il n’y a pas que le vendeur qui arrive à l’attacher et à le détacher facilement.

Les petites options. Il y a généralement un panier sous la poussette pour mettre tous le fatras qu’on trimballe avec le poussin. Plus il contient mieux c’est, mais ça va généralement de pair avec la compacité du châssis. Vérifiez qu’il est facilement accessible. Certains modèles proposent aussi une petite barre à l’arrière pour faire monter l’aîné. Il existe aussi des planches à roulette universelles (mais hors de prix) à fixer. Je n’ai pas testé, je ne peux pas vous dire.

Pour le troisième et dernier épisode : la nacelle, la coque et les petits accessoires.

(L’image est un petit clin d’œil à ce billet hilarant)

Publicités
 

9 Responses to “Choisir une poussette (2)”

  1. Isabelle95 Says:

    Achetez une MAC LAREN, vous ferez plaisir à vos maris (à cause des voitures de course).

    Vous ferez du bien à votre dos (guidon haut),
    à votre porte-monnaie (de la naissance à 3 ans, PAS BESOIN d’acheter autre chose),
    à votre couple (pas de dispute au moment de mettre les bagages dans le coffre de la voiture).

  2. Tu es sponsorisée ou quoi ? 😉 Sinon tu peux lancer un maclaren-thon sur ton blog… Il me semble qu’angel de la taie d’oreiller s’est fait offrir un appareil photo numérique par ses lecteurs !

  3. cybie Says:

    Je suis complètement d’accord avec isabelle !!!!
    🙂 (non je suis pas sponsorisée par maclaren)

    D’ailleurs, peut-etre que tu connais l’origine de la poussette Canne ? (qui est de mac laren ?)

    hin, hin, pour tester ta culture « poussettophile » 😉

  4. Argl arrêtez, déjà que je suis trop tentée par la maclaren, si tout le monde s’y met en plus 😉 Sinon ma culture poussettophile est pas terrible, je veux bien que tu nous fasses partager !

  5. cybie Says:

    pour la petite histoire de la MacLaren, et qui est vraiment mignonne je trouve c’est par ici : (tu la trouveras à plusieurs endroits sur le net)
    http://www.oclio.com/blogs/marques/category/maclaren/

    🙂

  6. Isabelle95 Says:

    Non, je ne suis pas sponsorisée… Je n’ai jamais eu de Mac Laren moi-même (uniquement Bébé-Confort et GRACO).
    Mais j’en rêve…

    Mon frère a déjà eu deux Mac Laren : une QUEST (pour enfant d’1 an) et maintenant, il a la TECHNO XLR, pour sa petite dernière de 4 mois…

    C’est pour ça que je peux me permettre de faire de la pub !!!!!

  7. @ cybie : merci pour la ptite histoire ! mazette, des trains d’atterrissage d’avion, j’en connais un qui ne va plus résister longtemps 😉

    @ Isabelle : alors tu vas craquer pour ta princesse ?

  8. cybie Says:

    @poulepondeuse : l’est marrante quand même la petite histoire, nous l’avons découverte à la télévision par hasard… 🙂

  9. Excellent 😉


Commentaires fermés